Une machine à écrire tranformée en imprimante avec Arduino

Une machine à écrire tranformée en imprimante avec Arduino

par -
0 2631

L’invention de Chris Gregg permet de rédiger une lettre sur l’ordinateur et de l’imprimer sur une machine à écrire vintage.

Chris Gregg est fan d’anciennes machines à écrire. Il y a quelques années, il a eu l’idée de convertir une  Smith Corona Sterling electric 12 à bras mécaniques en imprimante pour pouvoir taper automatiquement un texte rédigé sur ordinateur. Il s’agissait d’allier la souplesse des outils de traitement de texte d’aujourd’hui avec le style unique que peut avoir un document papier tapé à la machine.

 

Electrique n’est pas électronique

Chris a vite appris à ses dépens qu’électrique n’est pas électronique. Après avoir ouvert la carcasse de sa Smith Corona dans l’espoir de se « hacker » dans le circuit électrique, il s’est vite rendu compte que la partie mécanique était bien plus importante que la partie électrique. Le projet a donc été mis en standby, jusqu’au jour où son collègue Bruce Molay lui propose d’utiliser des « Solénoïdes ». Les Solénoïdes sont des composants électromagnétiques qui permettent, dans ce cas, d’exercer une pression sur une touche.

acrylic typewriter

Après différents tests avec les « Solénoïdes » et la confection d’un support pour ces derniers, Chris s’est mis à penser au mode d’adressage nécessaire. Les GPIO des Raspberry Pi ne semblaient pas être la bonne approche, il se tourna alors vers des registres à décalage. Il lui a ensuite suffi de tout souder sur une platine et de la coupler avec un Arduino Uno.

circuit électronique eagle

La dernière partie aura été de développer un logiciel permettant de reproduire un code ASCII en frappe de touche sur la Smith Corona.

Le résultat est plutôt impressionnant, Chris a ensuite créé une vidéo montrant le fruit de ses efforts sur base de la « The Typewriter Symphony » de Leryo Anderson.

Bien que cette invention soit d’une utilité assez réduite dans le monde bureautique que nous connaissons aujourd’hui, je suis d’avis qu’elle pourrait néanmoins ravir certain puriste vintage très à la mode en ce moment.

Lisez ici toute l’histoire en anglais écrite par Chris Gregg.

J'aime

Pouvoir rédiger un texte sur machine à écrire sans fautes de frappe.

J'aime pas

La complexité du projet qui ne permet pas de simplement le produire à la maison.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire