Pixelbots – Disney invente les pixels robotisés

Pixelbots – Disney invente les pixels robotisés

par -
0 1290

L'équipe de recherche et développement de Disney, ensemble avec l'école supérieur ETH Zurich, ont crée des pixels robotisés capables de produire des animations en temps réel.

Baptisés Pixelbots, ces petits robots larges de 5cm sont dotés d’un mécanisme de deux roues qui leur permet de se déplacer avec fluidité sur une surface plate. De plus, les roues étant magnétiques, ils sont aussi bien à l’aise sur un mur que sur un plafond, permettant ainsi déjà d’envisager leur application dans des animations pour les parcs d’attraction. Des LED RGB incorporées sous la coque permettent quant à elles l’affichage d’une riche palette de couleurs.

Les Pixelbots sont programmés ensemble pour créer des silhouettes animées aux coloris différents. Chaque élément a une place bien définie dans l’ensemble de l’animation et l’ensemble de l’animation sait se réorganiser automatiquement en cas de besoin. L’interface de contrôle, qui se veut très facile et intuitive, permet de simplement dessiner une silhouette sur ordinateur que les Pixelbots s’empressent de reproduire en temps réel.

“Un enfant pourra contrôler une flotte de robots à la façon dont Mickey commandait une foule de balais dans Fantasia”

explique le Dr. Paul Beardsley, chef du projet.

Les applications futures sont nombreuses et ce type de technologies peut donner une toute nouvelle dimension à l’affichage d’animations en grande taille. Les expériences menées jusqu’à présent comptaient 75 robots mais on peut très bien envisager d’en contrôler 750 ou plus. Les propriétés physiques et les algorithmes de design d’animations ont été conçus pour pouvoir piloter plusieurs centaines de robots avec un simple ordinateur portable. Les prochaines étapes sont de créer les robots interactifs comme le montre déjà cette vidéo avec des expériences préliminaires sur le terrain.

J'aime

Avoir appris qu’il existe un centre de recherche et développement chez Disney.

J'aime pas

Me dire que peu-être ce sera un projet qui restera dans les tiroirs, autant il y a de la concurrence dans ce domaine en ce moment.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire